Bulletin d’information national de vigilance crues

Producteur de l’information : SCHAPI

Commentaire général sur la situation

Des pluies méditerranéennes remontent le bassin rhodanien depuis jeudi soir. Elles n'ont pour le moment pas été trop copieuses et les cours d'eau ne réagissent presque pas. Par ailleurs, les sols sont encore très secs pour un mois d'octobre. Seul fait exception le massif du Jura où les cours d'eau commencent à réagir aux pluies de vendredi.

Côté Atlantique, il pleut depuis plusieurs jours sur la façade atlantique. Ces pluies ont commencé à humidifier les sols du Poitou-Charentes de façon conséquente, mais les cours d'eau n'ont pas encore réagi.

Évolution prévue

Après une accalmie ce samedi, les pluies méditerranéennes vont reprendre samedi soir pour s'intensifier dans la nuit et perdurer dimanche. Ce sont principalement les Cévennes (30,07,43 et 48) qui sont concernées. Les cumuls les plus abondants vont tomber sur les crêtes cévenoles, avec un possible débordement sur le versant atlantique d'où le passage en vigilance jaune de l'amont de l'Allier. Attention, ne vous engagez pas sur un passage à gué qui commence à être submergé. Un véhicule, même un 4x4, peut être emporté par 30 cm d'eau.

Ces pluies qui remontent de la Méditerranée vont continuer sur le massif du Jura (39 et 25) où la Loue et le Doubs en amont de la Loue sont placés en vigilance jaune pour un risque de premiers débordements.

Côté Atlantique, la poursuite des pluies sur le Poitou-Charentes laisse craindre des réactions de cours d'eau, en particulier la Boutonne (17) dont l'amont est maintenu en vigilance jaune.

Conséquences possibles

  • Tenez-vous informé de la situation.
  • Les premiers débordements peuvent être constatés.
  • Certains cours d'eau peuvent connaître une montée rapide des eaux.